Nos engagements responsables
Réduction de notre empreinte carbone

On appelle “empreinte carbone” la mesure du volume de dioxyde de carbone émis par combustion d’énergies fossiles, par les entreprises ou les êtres vivants. Le calcul de l’empreinte carbone permet de définir des stratégies et de mettre en œuvre des solutions adaptées pour compenser et participer plus activement à la diminution de ses émissions de CO₂.

Depuis 2012, la CEAPC a engagé plusieurs chantiers visant à réduire ses émissions de gaz à effet de serre, dans 4 grands domaines : les transports, l’énergie, la consommation de matières premières et le tri sélectif.

DANS LE DOMAINE DES DÉPLACEMENTS

La réduction des émissions de CO₂, générées par les déplacements des collaborateurs de la CEAPC, est recherchée à travers plusieurs solutions :

> le développement de réunions en ligne, depuis le poste de travail : audio, visio-conférences ou encore le déploiement de modules de formation en ligne « e-learning »,
> l’encouragement aux déplacements doux avec des mesures spécifiques, incitatives pour le recours aux transports en commun,
- comme la « Prime de transport » conformément à la Loi de financement de la Sécurité Sociale, mise en place à compter du 1er janvier 2009, qui prévoit une prise en charge de 50 % du coût de l’abonnement aux transports publics des salariés, - ou encore la diffusion d’informations relatives aux abonnements « entreprises » proposés par certaines villes, à coupler à la prime de transport, > la création d’une plateforme de co-voiturage « Roulez-malin », réservée aux salariés de l’entreprise,
> le choix de l’implantation du nouveau siège de la CEAPC, sur un site central et stratégique en matière de déplacements, en proximité de la gare de Bordeaux,
> le remplacement progressif des véhicules de service ou de fonction par des véhicules moins émissifs en CO₂, équipés de l’option économique et écologique « stop and start » (à l’arrêt et au point mort, le moteur se coupe).

Par ailleurs, la CEAPC s’est équipée depuis 2012 de 5 véhicules produisant pas ou peu d’émissions polluantes.
4 véhicules hybrides : une Peugeot 508, une DS5, une Toyota Yaris, une Toyota Auris et une C-Zéro 100 % électrique, mise à la disposition du personnel pour ses déplacements professionnels.

La C-Zéro, c’est 0 émission de CO₂. La CEAPC l’a adoptée !

Pour réduire son empreinte carbone et s’inscrire dans une démarche environnementale responsable, la CEAPC a équipé sa flotte de véhicules de service de sa première voiture électrique dès 2012.

En savoir plus

L’ÉDITIQUE ET LES MATIÈRES PREMIÈRES

En route pour le numérique avec l’objectif du « zéro papier » à la clé, une ambition qui s’inscrit bien dans l’orientation majeure que s’est fixée la CEAPC, celle d’une banque 100% humaine et digitale.

De nombreux processus liés à l’activité bancaire ont été revus dans un objectif de dématérialisation maximum : scanérisation à la source de documents papiers (chèques), signature contractuelle en ligne, transfert de documents électroniques, archivage numérique…

Les collaborateurs de la CEAPC sont également embarqués dans cette dynamique. Chacun d’entre eux se voit d’ailleurs proposé, sur son poste de travail, un outil de suivi de sa propre consommation de papier et de sa traduction en impact carbone.
Dans cette logique, 100% des ramettes de papier utilisé sont labellisées FSC* et l’ensemble des imprimantes de l’entreprise ont été paramétrées pour des impressions recto-verso par défaut.
Entre 2012 et 2014, la CEAPC a ainsi vu baisser sa consommation de 35% par collaborateur.
Dès 2012, la consommation globale de papier a ainsi été réduite de 10 %, pour atteindre – 34,5% fin 2014.

Consciente de la nécessité d’engager chacun vers une consommation de papier plus responsable, la CEAPC a poursuivi sa démarche par des actions de sensibilisation en proposant à ses clients l’utilisation de relevés de compte numériques.


* Le Forest Stewardship Council (FSC) est un label environnemental, qui assure que la production de bois ou d'un produit à base de bois respecte les procédures censées garantir la gestion durable des forêts.

EN MATIÈRE DE CONSOMMATION D’ÉNERGIE

La CEAPC mène actuellement un plan de rénovation de ses agences, en vue d’optimiser la performance énergétique de son parc immobilier.

Lancé en 2014, le projet domotique marque une nouvelle étape dans la maîtrise des consommations d’énergie de la banque régionale. Cette volonté se traduit par l’installation de radars présentiels et l’automatisation de la gestion de l’éclairage, du chauffage et de la climatisation. Testé sur des agences pilotes - Ségonzac (86) et Galgon (33)-, ce système est en cours de déploiement sur une trentaine d’agences et s’étendra à 200 agences supplémentaires à horizon 2017.

La mise en veille et l’extinction automatique des postes informatiques de travail participent également à ce pilotage affiné des consommations d’énergie. Les gains attendus dans ce domaine devraient se situer entre 20 et 25% d’économie d’énergie.

Dans ce même élan, la CEAPC a lancé un plan de renouvellement de sa signalétique par des enseignes LED, plus performantes. Plus d’une centaine de sites ont d’ores et déjà bénéficié de ces nouveaux modèles moins énergivores et plus esthétiques.
Aujourd’hui, le recours aux énergies renouvelables représente 16% de la consommation d’électricité de la CEAPC.

LE TRI SÉLECTIF

Au-delà des normes réglementaires, la CEAPC a souhaité impulser une vraie politique éco-citoyenne interne à l’entreprise. Celle-ci s’exprime entre autre par une sensibilisation des collaborateurs à la gestion des déchets.

Gestion du tri sélectif par la Société Elise Fer de lance de cette nouvelle « éco-culture, le tri sélectif est désormais mis en place sur l’ensemble des sites de l’entreprise : réseau d’agences, siège social et sites administratifs.

L’objectif est de recycler les cartons, papiers, bouteilles plastiques, canettes … etc. Dès le démarrage de cette opération en 2014, 43 tonnes de papier et 4 tonnes de carton ont été recyclés, en seulement 4 mois. Des résultats encourageants, avec des gains environnementaux importants liés notamment au tri des papiers.

UN FUTUR SIÈGE Á ÉNERGIE POSITIVE

Pour réunir ses collaborateurs des fonctions supports actuellement divisés sur 2 sites (Bordeaux Lac et Mériadeck), la CEAPC construit un nouveau siège à Bordeaux Euratlantique.

Le bâtiment, à énergie positive, est issu du concept Green Office®. C’est la 1ère construction de ce type réalisée à Bordeaux et la 2nde dans la région.

Il produira davantage d’énergie qu’il n’en consommera pour son fonctionnement tout en offrant un réel confort de travail pour les 450 collaborateurs de la CEAPC qui l’occuperont : environ 1 000 m² de panneaux photovoltaïques et 300 m² sur la façade Sud dont la production d’électricité est équivalente à 22 Kwh/m²/an, isolation thermique et acoustique, larges surfaces vitrées, lumière naturelle…

PRISE DE CONSCIENCE PARTAGÉE

Les actions carbones de la CEAPC, c’est aussi la sensibilisation de ses collaborateurs.
Au-delà de l’objectif de réduction des Gaz à Effet de Serre (GES), la CEAPC développe une démarche pédagogique en associant ses collaborateurs à des manifestations tout au long de l’année.

> La Semaine de la Mobilité

La semaine européenne de la mobilité a lieu chaque année du 16 au 22 septembre. La CEAPC souscrit pleinement à cette campagne dont l’objectif premier est de valoriser des pratiques de transport durables et responsables.
Cette « semaine pour bouger autrement » est une nouvelle occasion pour la CEAPC de susciter des prises de conscience chez ses collaborateurs, de générer des changements de comportement et de sensibiliser à l'utilisation des transports publics, du vélo, de la marche …toute alternative à la voiture offrant à la clé une promesse de réduction des émissions de gaz à effets de serre.

La CEAPC a choisi par exemple de plébisciter des applications mobiles créées exclusivement pour faciliter la mobilité ou encore d’organiser pour ses collaborateurs des séances d’essais de vélos à assistance électriques.

> La Semaine du Développement Durable

La fin du printemps sonne l’heure de la semaine du Développement Durable.
Les thèmes retenus de la transition énergétique et du changement climatique ont été l’occasion de rappeler des actions simples et concrètes pour réduire les impacts de chacun sur l’environnement.
Pour illustrer cette volonté et participer à son niveau à cet éveil des consciences, la CEAPC organise chaque année des manifestations dédiées.

• Une initiation à l’éco conduite
Pratiquer l’éco conduite permet de réduire son impact environnemental et sa facture de carburant. C’est une contribution utile que chacun peut apporter à la lutte contre le réchauffement climatique. Et c'est aussi une mesure efficace de sécurité routière.
En partenariat avec une entreprise spécialisée, la CEAPC a proposé une initiation à l’éco-conduite sur simulateur à ses collaborateurs des sites administratifs de Poitiers et Dax.

• Une conférence sur le changement climatique
Pour tenter de comprendre les impacts et les enjeux du changement climatique sur nos modes de vie : au niveau individuel ou sociétal, la CEAPC a également convié ses collaborateurs, administrateurs, fournisseurs, clients à participer à une conférence animée en partenariat avec Carbone 4, société leader dans ce domaine d’expertise.




BILAN CARBONE POUR LA CEAPC

Depuis 2011, la CEAPC est entrée dans une démarche de réduction de son empreinte carbone. Contrôle de gestion, ressources humaines, informatique, moyens généraux et immobilier, marketing, qualité... toutes les directions contributives sont en ordre de marche !

POURQUOI UN BILAN CARBONE ?

Outre les enjeux de nature règlementaire édictés dans le « grenelle 2 de l’environnement, art.75 », c’est un changement de comportement qui devient essentiel pour réduire les consommations d’énergie, préserver l’environnement et devenir de véritables acteurs éco-responsables.
Cette démarche environnementale constitue un des piliers du projet RSE engagé cette année par la CEAPC.

QU'EST CE QU'UN BILAN CARBONE ?

Le bilan carbone est un dispositif qui permet d’identifier les rejets de gaz à effet de serre liés directement ou indirectement à l’activité. On y trouve la consommation d’énergie, le transport des personnes et des marchandises, les emballages, les déchets ou encore l’usage ou le traitement de fin de vie des produits…
Cette obligation légale, intégrée dans le code de l’environnement, doit être effectuée tous les trois ans dans toute entreprise de plus de 500 salariés à partir du 31 décembre 2012.

QUEL EST SON OBJECTIF ?

Au-delà de l'obligation règlementaire, le bilan carbone doit permettre d'initier des plans d'actions visant à réduire l’empreinte carbone de l’entreprise.

ÇA ROULE !

La C-Zéro c'est 0, émission de CO₂. La CEAPC l'a adoptée !

Pour réduire son empreinte carbone et s'inscrire dans une démarche environnementale responsable, la CEAPC a équipé sa flotte de véhicules de service de sa première voiture électrique.
Stationnée à Bordeaux Mériadeck, sur le site du siège social, elle est systématiquement affectée aux collaborateurs pour leurs trajets professionnels dans Bordeaux intra-muros.

Démontration par Jean-Marc CHANTAL
(Moyens Généraux de la CEAPC).
Des journées découvertes, proposées aux futurs usagers, ont permis de mieux comprendre les enjeux environnementaux de cette évolution.

Le cours technique et les essais ont suscité un réel enthousiasme. Le confort sonore a fait l’unanimité et la prise de conscience est au rendez-vous : l’ensemble des collaborateurs qui ont testé la C-ZERO ont témoigné de leur fierté de donner l’exemple en conduisant un véhicule propre.

EN PRATIQUE

La Citroën C-ZERO est propulsée par un moteur électrique développant une puissance de 49KW (ou 67 ch CEE), alimenté par une batterie au lithium-ion d’une capacité de 16 KW/h.
Cette batterie fournit l’énergie nécessaire pour alimenter le moteur ainsi que la climatisation et le système de chauffage. Elle se recharge en 9 heures en reliant le câble (10A) fourni à une prise domestique spécifique de 220V. Le temps de charge est réduit à 30 minutes sur les bornes de charge rapide.
La vitesse maximale de 130 km/h et l’autonomie d’environ 130 km suffisent amplement à couvrir les trajets du quotidien.
Concernant la conduite, rien de plus simple : une pédale d’accélérateur et une pédale de frein, un tour de clé de contact et aucun bruit de moteur, juste un bip sonore et un voyant lumineux qui annoncent que la mise en route est faite. En plus de la recharge, la C-ZERO dispose d’une autre source d’énergie : elle-même. En effet, lors des phases de décélération, son moteur fonctionne en générateur et transforme l’énergie cinétique du véhicule en énergie électrique qui va réalimenter la batterie.
En plus d’être d’une simplicité d’utilisation déconcertante, la C-ZERO se révèle économique à l’usage : exit les pompes à essence et gratuité du rechargement électrique dans bon nombre de parkings.


> Les journées désencombrement

A l’origine de cette initiative, la perspective du déménagement des sièges de Bordeaux de la CEAPC incite à désencombrer les bureaux pour « voyager léger ». Papier, mobilier, matériel électronique… ont quitté les lieux pour trouver une seconde vie.

55,172 tonnes de papier, 1 277 cartons, 800 kg de déchets électroniques et plus de 150 éléments de mobiliers ont été débarrassés sur cette journée de mobilisation générale pour être recyclés.
Le succès et l’utilité de cette 1ère opération ayant été au rendez-vous, elle sera reconduite sur l’ensemble des sites administratifs de la CEAPC (Bordeaux, Dax et Poitiers).

> Un site « ECOGESTES »
Pour compléter cette dynamique de sensibilisation de ses collaborateurs aux enjeux environnementaux, la CEAPC s’est doté d’un site interne « ECOGESTES ».
Cet espace est dédié à la démarche carbone de la CEAPC, aux opérations conduites par l’entreprise, et à des actions concrètes que chacun peut mettre en place pour participer à la protection de l’environnement.

Un guide écocitoyen a également été élaboré et remis à chaque collaborateur pour prendre le temps de la réflexion et pour partager autour de soi ou en famille.

> Un club carbone
En partant du 1er bilan carbone, sur la base de 1ères mesures réalisées en 2011, la CEAPC a souhaité structurer une démarche de long terme pour réduire ses émissions de gaz à effet de serre. Toutes les sources d’émissions sont visées : déplacements, consommation d’énergie électrique, chauffage, climatisation, consommation de papier…

Elle a constitué un groupe de travail, dont l’objectif a été de définir au lancement de ce vaste chantier, des objectifs quantitatifs de réduction, de prioriser les actions à conduire et de s’assurer de leur mise en œuvre.
Ce groupe est constitué d’experts issus de directions très impliquées dans la démarche (informatique, moyens généraux, marketing, contrôle de gestion, ressources humaines) et de collaborateurs investis souhaitant s’associer aux travaux.

BILAN CARBONE

Chaque année, la CEAPC réalise son bilan carbone avec pour objectif de diminuer son empreinte environnementale. Conformément à la législation en vigueur, elle publie ce rapport tous les 3 ans.

En 2014, les émissions de gaz à effet de serre de la CEAPC ont diminué de 6 % par rapport à 2011, année du premier bilan.
Cette tendance traduit bien l’efficacité des actions menées.

En savoir plus

Le bilan carbone de la CEAPC est réalisé sur la base de la méthode de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie).

> 5 principaux postes sont observés

Bilan 2014 des émissions de gaz à effet de serre par poste (en tonnes eq. CO₂)



Energie Consommations de tous les bâtiments (chauffage, gaz, fioul, électricité spécifique...)
Entrants : Achats
et services
Consommables, papiers
Editique, prestations intra-groupe
Déplacement
de personnes
Professionnels
Domicile-travail
Visiteurs
Immobilisations Construction des bâtiments
Construction de véhicule et engins
Informatique et mobilier
Autres postes Fuite de fluides frigorigènes principalement
Message, coursiers...
Transports de fonds
Déchets

> Quelques chiffres repères


Déplacements professionnels des collaborateurs (en kms)



Consommation de gazole des voitures de fonction (en litres)





Performance énergétique du parc immobilier
(en kWh)



Economies réalisées grâce au tri sélectif

> Tendances et orientations

La réalisation du Bilan Carbone est l’occasion pour la CEAPC d’avoir une photographie de son impact environnemental et d’ajuster son plan d’actions en fonction de ces résultats. L’étude pour 2014 a confirmé que les engagements pris depuis 3 ans ont été porteurs et se sont traduits par une baisse des émissions de gaz à effet de serre.
A titre d’exemples :

  • 10 tonnes de CO₂ émis par collaborateur en 2014 / 11tonnes en 2011
  • 54 grammes de CO₂ émis par euros de PNB « Produit Net Bancaire » en 2014 / 61 grammes en 2011

La CEAPC va poursuivre ses actions et plus spécifiquement sur des postes tels que l'énergie, les déplacements :

  • le déploiement progressif de la domotique en agence, qui permettra un pilotage précis des consommations d'énergie et d’eau
  • la construction d’un nouveau siège social avec un objectif d’obtention de la certification HQE (Haute Qualité Environnementale)
  • la poursuite des actions de sensibilisation aux transports alternatifs ou moins émissifs en termes de CO₂ à l’attention des collaborateurs

Rapport BEGES 2014 de la CEAPC*

Rapport BEGES 2011 de la CEAPC*


* BEGES : Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre