Nos engagements responsables
préservation des écosystèmes régionaux

En écologie, un écosystème est l'ensemble formé par une association ou communauté d'êtres vivants (ou biocénose) et son environnement biologique, géologique, édaphique, hydrologique, climatique, etc. (le biotope). Les éléments constituant un écosystème développent un réseau d'échange d'énergie et de matière permettant le maintien et le développement de la vie.

Cet ensemble de la faune et de la flore réunies dans un espace naturel est composé de producteurs (les plantes), de consommateurs (les animaux) et de bio réducteurs (les micro-organismes), qui sont aidés par l'énergie du soleil.
Les écosystèmes fournissent l'oxygène que nous respirons (la ressource naturelle la plus vitale) et sont sources de très nombreux « bienfaits » pour l'Homme, tant que leur préservation est maintenue.

POUR UNE GESTION DURABLE DES FORÊTS

> Un patrimoine forestier préservé
La CEAPC est engagée dans des actions de préservation, notamment au sein du Parc Naturel des Landes de Gascogne, où elle est propriétaire de 745 hectares de forêts certifiées PEFC*.

Une certification forestière a pour vocation d’assurer une gestion durable des forêts et ainsi de garantir aux consommateurs que la matière bois utilisée ne met pas en péril l’avenir de la forêt. Une telle gestion participe à la pérennisation de la forêt.

Ainsi chaque année, la banque régionale contribue au reboisement par des coupes organisées, des actions de défrichage et une reforestation responsable. En 2014, près de 6 hectares ont été reboisées, dans le cadre du plan de gestion signé avec l’Office National des Forêts (ONF).


* PEFC: Program for the Endorsement of Forest Certification schemes

> Des massifs repeuplés







LE POIDS DE L’ACTIVITE SYLVICOLE DANS L’ECONOMIE RÉGIONALE

La CEAPC participe ainsi à l’une des activités spécifiques à sa zone économique.

En effet, l’Aquitaine est la plus grande zone européenne de forêt exploitée et son impact en terme d’emplois, non dé-localisables, constitue la principale activité économique pour bon nombre de zones rurales.

> Une activité majeure sur le territoire
La filière forêt-bois-papier est très puissante en Aquitaine : son chiffre d’affaires avoisine 2,6 milliards d’euros/an et elle génère un nombre d’emplois salariés de l’ordre de 28 000, ainsi répartis :

Environnement scientifique
- Recherche forestière (INRA, IDF, CTBA, LRBB, CEMAGREF, AFOCEL, Institut du Pin)
- Santé des Forêts (DSF) service technique du Ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation, de la Pêche et des Affaires Rurales qui a pour mission la surveillance, le diagnostic et le conseil en matière phytosanitaire.
Environnement économique
- Pépiniéristes (graines, boutures et plants)
- Entrepreneurs de travaux forestiers (prestations de service aux différentes étapes de la vie des peuplements, tant en matière de sylviculture que d’exploitation des bois)
- Coopératives forestières (mobilisation des bois et de leur mise en marché)
- Exploitants forestiers transformation du bois (sciage pour parquets, lambris, menuiseries, tonnellerie, palette, avivé, traverses, charpente, piquets, etc...)
- Industries de la trituration (papier, carton et panneau).

FINANCEMENTS VERTS

L’engagement de la CEAPC sur son territoire en matière de préservation des écosystèmes régionaux se traduit également par son accompagnement des acteurs économiques régionaux dans le financement de leurs projets.

Quelques exemples de financement accordés :

> La contribution au financement d’un parc naturel
Un financement important au profit du Syndicat Mixte de Gestion des Milieux Naturels Landais, a permis la réalisation d’un projet visant à améliorer les conditions d’accueil des visiteurs sur le domaine d’Arjuzanx, qu’il exploite depuis 2004.

Le domaine d’Arjuzanx est un site d’une superficie de 2 626 hectares situé dans les Landes, comprenant 6 grands plans d’eaux. Il est né de la réhabilitation d’un site minier exploité par EDF classé en réserve nationale de chasse et de faune sauvage.

Il est constitué de deux ensembles distincts : une zone à vocation de loisirs de pleine nature et une zone consacrée à la protection du patrimoine naturel. Cet espace est devenu en particulier un site majeur d’hivernage de la grue cendrée. En outre, plus de 177 espèces d’oiseaux ont été identifiées dans la réserve.

> Une filiale régionale orientée Green Economie
Via sa filiale Expanso, la CEAPC est en capacité de répondre ou contribuer à des levées de fonds pour entrer au capital de sociétés porteuses d’initiatives estampillées développement durable.
En 2015 par exemple, elle a accompagné la société OSMIA dans son développement, en s’associant à une levée de fonds significative.
Créée en 2014 sur le site de l'Agropole à Agen, OSMIA ambitionne de devenir un acteur clé de l'agriculture intensive et verte en proposant des solutions innovantes de pollinisation permettant d'améliorer et de sécuriser les productions agricoles.

Afin d'optimiser la pollinisation des parcelles, OSMIA élève des insectes pollinisateurs spécifiques à chaque culture, notamment dans les filières de l'arboriculture fruitière, des oléagineux et des semences. Pour identifier les pollinisateurs les plus efficaces, OSMIA s'appuie sur un savoir-faire et des compétences spécifiques dans le domaine des interactions plantes-insectes.
Les solutions développées par OSMIA sont proposées aux acteurs de la filière agricole sous forme de service clé en main, pour un prix à l'hectare variable selon la culture. La société maîtrise les cycles d'élevage et installe les insectes et le matériel sur les parcelles agricoles au moment de la floraison.