Nos engagements responsables
Bibliothèque des Actualités

UHE, AGITATEUR DE NEURONES

Martillac (33) – 30 août 2017

Les murs du Château Smith Haut Lafitte s’écartent chaque année un peu plus pour accueillir un nombre toujours croissant de participants à l’Université Hommes-Entreprises. Aux commandes, le CECA : Centre Entreprise et Communication Avancé qui œuvre pour « replacer l’homme au cœur des organisations ».

Un lieu de remise en question positive
Pour cette 23ème édition, plus de 660 décideurs avaient coché ces journées des 24 et 25 août dans leur agenda pour les consacrer à éveiller leur rentrée professionnelle.
Cette réflexion résonne aussi bien entendu à titre personnel pour tous ses participants, et questionne plus largement sur le sens de la vie en général.


Ouverture de la 23ème Université Hommes-Entreprises par Christophe de La Chaise – 24/08/2017


Au-delà du plaisir à écouter des interventions de haute volée, proposées par des conférenciers émérites, ces rencontres sonnent le rendez-vous de la reconnexion après les congés d’été. La reconnexion intellectuelle certes, mais surtout la reconnexion avec soi-même, avec ses valeurs, pour éclairer au mieux les projets en cours et ceux qui se profilent.
Et c’est précisément lorsque cette alchimie opère que l’objectif du CECA est atteint. Pour Christophe de La Chaise, son Directeur Général, l’UHE « c’est notre façon à nous CECA, de contribuer à la façon du colibri, à rendre la société un peu plus humaine, car nous sommes intimement convaincus que le mythe de la performance au détriment de l’Homme a vécu ».

Une thématique audacieuse : le pouvoir
« Le Pouvoir » au cœur de la réflexion cette année, exerce une véritable fascination, en particulier en politique et dans l’entreprise, pour la puissance qu’il engendre.

Au regard de l’actualité électorale de l’année, l’approche de la notion de pouvoir revêt un véritable intérêt par la diversité des éclairages possibles : celui du rôle des médias, de la place de l’exemplarité, du ralliement du plus grand nombre ou du risque de la singularité …
Alors, comment s’exerce le pouvoir dans la société, dans l’entreprise ? Quelles sont les relations entre les médias et le pouvoir politique ? Le pouvoir de la nouvelle économie pourrait-il sonner le glas des grands bastions industriels ? Autant de questions explorées dans le cadre de ces rencontres.

Des éclairages lumineux
Les 10 intervenants de cette Université, chacun à leur manière, ont choisi de décrypter  le concept du pouvoir, pour nous le rendre plus lisible, sous toutes ses facettes.

Ainsi, de Fabrice Hadjadj et son approche du transhumanisme à celle de Laurent Alexandre, l’auditoire a pu toucher du doigt à quel point ce qui était nécessité hier devient option aujourd’hui et comment cet embryon du contre-pouvoir qu’est l’intelligence artificielle, encore inaudible, rend sa régulation difficile.
Pour Idriss Aberkane, si la décroissance matérielle existe, la connaissance elle, peut croître à l’infini : d’où sa référence à Ptolémée sur la fécondité des savoirs.
Patrick Poivre d’Arvor, quand à lui, a livré sa vision sur l’obscurcissement de la pensée et les risques de l’instantanéité en matière d’information. Il a mis en perspectives l’indépendance comme source de crédibilité, et la dictature du plus grand nombre, sous couvert démocratique.
Christian Monjou, dans son magistral exposé illustré, a évoqué l’anamorphose et le pouvoir de changer l’axe de lecture du pouvoir, pour faire apparaître l’opportunité dans l’obstacle. Raphaël Enthoven a opposé le pouvoir/capacité au pouvoir/autorisation dans un développement hautement philosophique. Et puis, le partage d’expériences humaines, celle de Claire Ly, de Ladji Diallo ou encore de Chékéba Hachemi a témoigné de la capacité à prendre le pouvoir sur sa vie. L’Université s’est conclue sur le pouvoir du management libéré avec le témoignage de Claude Onesta.

Les participants sont sortis de ces rencontres enrichis de toutes ces visions, avec de nouvelles pistes de réflexion, des questionnements plus aigus … Par son soutien de longue date à cette Université, la CEAPC est fière de contribuer à faire bouger les lignes dans le monde de l’entreprise.



Interview des conférenciers UHE 2017 déjà en ligne

En savoir + sur le CECA

Retour