Nos engagements responsables
Bibliothèque des Actualités

LA SOLIDITÉ DE LA CEAPC

Bordeaux – 14 avril 2017

Grand temps fort de la vie coopérative de la CEAPC, l’Assemblée Générale annuelle de la banque régionale s’est déroulée aujourd’hui au sein de son nouveau siège, Atlantica.

Gouvernance : une identité partagée
Lorsque l’on évoque l’assemblée générale d’une banque coopérative telle que la CEAPC, il est important de rappeler le rôle et les attributions de ses instances de gouvernance.
Afin d’assurer une répartition équilibrée des pouvoirs, la CEAPC s’appuie sur un mode de gouvernance dit « dualiste ». La fonction de gestion est dévolue au Directoire et la fonction de contrôle exercée par le Conseil d’Orientation et de Surveillance (COS). 

S’affirme ainsi une spécificité de la gouvernance propre à la banque coopérative : celle de la séparation entre les fonctions exécutives d’une part, et celles de contrôle d’autre part. Ce modèle assure la transparence dans les prises de décisions et permet une vraie possibilité d’expression et de représentation.

Forte de ses valeurs coopératives, la CEAPC permet également à ses clients sociétaires de participer à ses grandes orientations. Ce modèle unique, fondé sur la confiance et l’écoute réciproque, cultive l’esprit démocratique tout en renforçant l’ancrage au territoire et la performance économique.

L’Assemblée Générale 2017
Le Président du Conseil d'Orientation et de Surveillance (COS), Jean-Charles Boulanger, a présidé cette assemblée dont l’ordre du jour a notamment proposé la présentation des rapports annuels du COS, du Directoire et des Commissaires aux Comptes, l’approbation des comptes et la rémunération des parts sociales et des certificats coopératifs d’investissement. L’Assemblée Générale de la CEAPC est aussi le moment, pour le Directoire, de commenter les résultats financiers et commerciaux de l’année écoulée.
A noter également en matière de mixité, que la gouvernance poursuit sa féminisation avec trois nouvelles nominations au COS : Chantal Juhel, Présidente de la SLE Deux Sèvres, Stéphanie Vergnaud, Vice-présidente de la SLE Poitiers et Marie-Laure Valat, administratrice de la SLE Lot et Garonne.

Jean-Charles Boulanger, Président du COS et Jean-François Paillissé, Président du Directoire de la CEAPC

Rencontre autour des résultats 2016
Banque de référence sur le territoire Aquitaine Poitou-Charentes, la CEAPC a fait le choix chaque année de proposer une présentation publique de ses résultats.
Cette année, la conférence de presse s’est déroulée le 11 avril, dans les locaux de sa banque privée à Bordeaux. A l’occasion de cette présentation des résultats 2016, pointant notamment sur son soutien renforcé à l’économie régionale, la CEAPC a annoncé le lancement d’un dispositif d’accompagnement des start-up régionales : Néobusiness.

Article sur le sujet Néobusiness à paraître la semaine prochaine

De G à D : Patrick Dufour, membre du Directoire de la CEAPC en charge de la Banque de Développement Régional,
Julien Parrou, PDG de ConcoursMania cofondateur d’Héméra
et Jean-François Paillissé, président du Directoire de la CEAPC

Mandataires sociaux de l’enseigne bancaire et journalistes spécialisés se sont réunis autour de Jean-François Paillissé, Président du Directoire.
Voici ses commentaires essentiels à propos de la Caisse régionale :

A propos de la progression du financement des acteurs économiques du territoire
“ En 2016, nous avons maintenu le plan stratégique établi en 2014, visant à soutenir l’économie régionale. Les axes de développement, d’anticipation des attentes des clients avec notre Réseau Humain et Digital (RHD), le respect de notre modèle coopératif historique ont fixé le cap vers 2017, dernière phase de notre projet triennal. Pourtant, 2016 s’est avérée une année remuante et remuée, affligée d’une croissance molle et de taux très bas. Malgré ce contexte exigeant, nous sommes fiers et heureux d’avoir enregistré une nouvelle progression de 6,9% en ce qui concerne le financement des acteurs économiques du territoire. Cela représente 3,7 milliards d’euros de crédits injectés sur l’ensemble des marchés. Un record ! ”

Quelques chiffres éloquents…
“ La solidité de la CEAPC a été renforcée en 2016 par un résultat net de 99 millions d’euros et par un très fort niveau de collecte de parts sociales (+95 millions d’euros). A ce constat tout à fait positif s’ajoute une production exceptionnelle de 2,4 milliards d’euros pour les crédits immobiliers. Cette dynamique combinée à notre politique d’investissement qui n’a pas fléchi ont fait de 2016 une année très satisfaisante. ”

Une année de grands changements
“ Par ailleurs, l’année 2016 a permis de déployer notre nouvelle logique de distribution avec le plan RHD (Réseau Humain et Digital), un modèle désormais opérationnel. L’implantation du nouveau siège Atlantica a représenté une autre évolution importante. Nous avons regroupé nos équipes, initié des changements de pratiques professionnelles, investi en matière de formation. Enfin, notre ouverture au monde digital s’est amplifiée avec, par exemple, le lancement du dispositif Néobusiness qui concrétise en 2017 notre partenariat avec les entrepreneurs les plus actifs. ”

Objectif 2017
“ Notre ambition pour 2017 : maintenir notre stratégie de développement en combinant efficacité et vision à long terme. Rester manœuvrant, dans un contexte stimulant et un marché concurrentiel, en préservant deux enjeux majeurs: proximité et innovation. Voilà deux valeurs décisives aujourd’hui pour la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes. ”

Et toujours, l’utilité au cœur de l’engagement sociétal de la CEAPC
Le modèle économique de la CEAPC vise à concilier performance économique et engagement sociétal. Ainsi en 2016, la CEAPC a conforté son socle coopératif de 331 000 sociétaires avec une croissance de + 10,7% de son capital.
Elle a également conduit une politique d’engagement sociétal volontariste autour de deux axes. Un programme en faveur des jeunes en situation de fragilité, porté par son Fonds de dotation, a permis d’accompagner vers l’emploi plus de 1 200 jeunes sur les 3 dernières années. Et des dispositifs dédiés tels que « Finances & Pédagogie » et « Parcours Confiance », assurent tout au long de l’année, le soutien et l’accompagnement de personnes en difficultés ou exclues du système bancaire traditionnel.

Ces engagements qui représentent 3% de son résultat net s’inspirent très largement des valeurs humanistes qui sont celles de la Caisse d’Épargne depuis plus de deux siècles et incarnent pleinement sa vocation d’utilité sociétale, telle que réaffirmée dans sa nouvelle signature de marque « Vous être utile ».

En savoir + sur le modèle coopératif de la CEAPC

 



Retour