Nos engagements responsables
Bibliothèque des Actualités

FINANCEUR DE L’ECONOMIE LOCALE

La Rochelle - 12 septembre 2017

Avec ses neuf nouveaux Centres d’Affaires, la CEAPC participe au rayonnement économique de ses territoires en accompagnant dans leurs projets plus de 10 000 grands acteurs régionaux. Rencontre avec Pierre-Benoît Gros, récemment nommé à la tête du Centre d’Affaires de Charente-Maritime (17).

Comptant déjà parmi les financeurs de premier cercle pour les décideurs régionaux, la CEAPC étoffe sa présence en Aquitaine et Poitou-Charentes avec ses 9 Centres d’Affaires dédiés aux entreprises et à l’économie sociale.
Sa Banque de Développement Régional (BDR) propose avant tout d’offrir un accompagnement de proximité et une réelle expertise aux entrepreneurs qui, chaque jour, innovent et réinventent leur territoire.

Haut niveau d’expertise et proximité décisionnelle
Ces acteurs de l’économie locale ont besoin d’un partenaire financier solide et à l’écoute, capable à la fois de comprendre leurs enjeux et de répondre à leurs besoins spécifiques. « J’ai le sentiment de jouer un vrai rôle de financeur de l’économie locale, en participant notamment à la création d’emplois sur le territoire » confie Pierre-Benoît Gros qui a pris ses fonctions à la tête du Centre d’Affaires de Charente-Maritime au printemps dernier.
 
A 44 ans, ce Rochelais d’origine connait bien la région et son bassin d’emplois. « Notre nouvelle organisation renforce la qualité de service et de conseil en regroupant sur un même site des compétences métiers variées et complémentaires. » Cet « apporteur d’affaires », comme il se définit, a le goût de la proximité relationnelle avec ses clients. « Le bassin d’emplois est épars sur le département et certaines villes comme Saintes, Rochefort, Royan ou encore Saint-Jean-d’Angély… révèlent aussi de beaux projets ! Alors, nous allons à la rencontre de nos clients pour voir l’outil de production, rencontrer les salariés… Cela nous permet de comprendre les problématiques, d’identifier les besoins pour proposer une réponse pertinente à leurs ambitions de développement. »
Rencontres sur le terrain
Visite de silos céréaliers, échanges avec un acteur de la santé, détour par une association d’insertion, arrêt sur un site de conchyliculture… Pierre-Benoît Gros ne néglige aucun secteur et grâce à ce « management terrain », il prend le pouls de son territoire pour positionner son équipe en amont des opportunités de développement.


« Le département 17 est multi-sectoriel : le tertiaire bien sûr avec le tourisme, les activités autour de la construction grâce au dynamisme du marché de la résidence secondaire, la silver-économie, le green-business mais aussi l’agro-alimentaire, explique-t-il. C’est également un fleuron du nautisme et un port céréalier de premier plan, avec une vraie dimension internationale. Tous ces marchés nécessitent une attention et une expertise particulière.»

Cultiver les différences
Entouré de collaborateurs aux profils diversifiés, Pierre-Benoît Gros est aujourd’hui à la tête d’une équipe jeune, dynamique et aguerrie aux problématiques des décideurs. « Nous accompagnons nos clients au quotidien, dans la durée et la proximité ! J’ai une belle équipe. Notre force ? Cultiver nos différences et s’appuyer sur les compétences de chacun pour s’enrichir et les mettre au service de nos clients. »


Le Centre d’Affaires profite également de l’expertise des différentes filiales régionales. Ainsi, l’équipe travaille avec Expanso Capital pour les opérations de hauts de bilans, mais aussi avec Hélia Conseil sur les arrangements et les syndications de financements. « Pour des sujets techniques comme l’affacturage ou le crédit-bail immobilier, nous sollicitons parfois les experts Natixis. Ces synergies permettent de mutualiser nos connaissances pour offrir à nos clients du sur-mesure. »

La solidité en plus
Il faut dire qu’avec 15 enseignes bancaires différentes et près de 835 agences sur le 17, la concurrence est omniprésente. « Ce qui nous distingue ? C’est avant tout notre image qui est celle d’une banque solide, attentive et respectueuse des clients. En ce sens, notre modèle coopératif est un véritable atout de confiance » constate Pierre-Benoît Gros. L’autre force du Centre d’Affaires reste la proximité de décisions. « Notre niveau de délégation est important et valorisant pour les équipes. Cette proximité décisionnelle est un avantage favorable à la réactivité ! »


CV Express
Après avoir fait ses armes au Cetelem en 1997 sur les crédits aux particuliers et le recouvrement, Pierre-Benoît Gros a rejoint la Société Générale en 2001, d’abord comme conseiller, puis comme Directeur d’agences (33). En 2012, il intègre la Banque Postale pour créer son premier Centre d’Affaires en Aquitaine. Une aventure en mode « start-up » où il est amené à recruter les forces commerciales, tout en pensant à l’organisation du back et du middle office. Aussi déterminé que créatif, Pierre-Benoît Gros a plusieurs cordes à son arc : ancien pigiste sportif, diplômé en droit, il connaît également très bien les rouages de l’entrepreneuriat pour avoir également vécu l’expérience de la création d’entreprise.


En savoir + sur la CEAPC, banque de développement régional

Retour