Nos engagements responsables
Bibliothèque des Actualités

CROWDFUNDING : INVESTIR UTILE

Bordeaux – 6 octobre 2017

« Quelle est la place du crowdfunding dans une stratégie de gestion de patrimoine ? » : tel était le thème de la soirée organisée hier par Happy Capital et la CEAPC. L’occasion pour la banque coopérative régionale de démontrer qu’elle conjugue modes de financement classiques et offres d’investissement innovantes.

Mises en relation à forte valeur ajoutée
Ils étaient près de quatre-vingts, ce jeudi 5 octobre, à assister à la soirée thématique sur le crowdfunding organisée à Atlantica, le nouveau siège social de la CEAPC. Chefs d’entreprises, professionnels et particuliers sont venus échanger sur ces nouvelles opportunités d’investissements dans le cadre notamment d’une stratégie patrimoniale. Une rencontre studieuse et conviviale placée sous le signe du financement participatif, qui a permis d’échanger sur les avantages du crowdfunding, au travers de témoignages et de retour d’expériences.

Financement par la foule
Crowdfunding ? Entendez par là « financement par la foule » ou « financement participatif », soit un mécanisme qui permet de soutenir un projet grâce à l’apport financier d’un grand nombre de personnes. En 2016, ce nouveau genre de financement a connu une belle progression en France, avec une croissance des montants collectés de +40 %, passant de 166,8 millions en 2015 à 233,8 millions d’euros* ; un marché qui gagne en maturité selon les spécialistes.

* source : baromètre 2016 du crowdfunding, réalisé en février 2017 par KPMG pour l’association Financement participatif France (FPF),

Au cœur du financement participatif des PME
Dans le cadre de son dispositif Neobusiness, visant à accompagner les entreprises innovantes dans leur développement, la Caisse d’Épargne propose aux porteurs de projets de lever des fonds en financement participatif avec Happy Capital. Au-delà de ce partenariat et en se plaçant cette fois du côté de leurs clients investisseurs, la CEAPC et Happy Capital ont co-élaboré cette soirée thématique sous l’angle de la gestion de patrimoine. L’objectif de cette rencontre était triple : mieux comprendre les rouages du crowdfunding, valoriser les porteurs de projets et informer les investisseurs potentiels.
« Le crowdfunding est une offre complémentaire – et non alternative – à l’offre bancaire classique, a insisté Pierre Décamps, membre du Directoire de la CEAPC en charge des Finances. C’est un véhicule d’investissement, qui permet de choisir un projet selon son secteur d’activité, sa localité, mais aussi d’être associé à sa gouvernance et de bénéficier d’avantages fiscaux. Et, pour le porteur de projet, c’est l’assurance de bénéficier d’une diversification de financement et d’une meilleure visibilité. »

Pierre Décamps, membre du Directoire de la CEAPC
Philippe Gaboriau, P-dg de Happy Capital
 

De belles histoires de crowdfunding...
Première plateforme de financement collectif des PME, Happy Capital accompagne les néo-entrepreneurs dans leur développement, quel que soit le secteur d'activité ou le stade de vie de l’entreprise : création, développement ou reprise… « Nous recevons chaque année des centaines de projets, explique Philippe Gaboriau, P-dg d’Happy Capital. Avant de les soumettre aux investisseurs potentiels, nous réalisons plusieurs audits pour mieux comprendre le business model de l’entreprise, son marché, son secteur d’activité... Notre philosophie ? Sélectionner des projets utiles, porteurs de sens, ayant un impact positif sur le quotidien. »
C’est le cas notamment du journal d’investigation locale Mediacités, actuellement en pré-collecte. Déjà présent à Lille, Lyon, Toulouse et Nantes, cet hebdomadaire 100% en ligne souhaite s’implanter dans de nouvelles villes. « Nous avons fait appel à Happy Capital pour accélérer notre développement en province, explique Jacques Trentesaux, membre fondateur et ancien journaliste à l’Express. Nous avons un objectif de 25 000 abonnés sur 10 villes françaises - dont Bordeaux - à l’horizon 2021. »

Claude Hazard, créateur de Finaqui
Florence Anquetil, directrice Banque Privée de la CEAPC
 

Des investissements porteurs de sens
Côté investisseur, Claude Hazard, créateur de Finaqui Business Angel en 2007, a partagé son expérience, en tant que financeur privé : « Pendant longtemps, la création d’entreprise a rencontré une vraie problématique de financement car l’entrepreneur devait s’endetter pour lancer son projet. Aujourd’hui, avec l’apparition des Business Angels et du crowdfunding, nous sommes dans un financement vertueux par l’apport de capital. La création d’entreprise n’étant pas sans risque, il faut savoir investir raisonnablement, sans trop entamer son patrimoine. En tant qu’investisseur, j’aime partager l’expérience que j’ai acquise depuis plus de 30 ans chez EY (Ernst & Young). J’aime aussi soutenir des projets engagés… et vivre l’enthousiasme des jeunes créateurs ! »

Enfin, dans cette soirée riche en expertise, Florence Anquetil, directrice de la Banque Privée de la CEAPC a complété cette vision 360° du crowdfunding, avec son éclairage sur les stratégies de diversification du patrimoine.
« Malgré la nécessité de diversifier ses actifs dans le cadre de la gestion de son patrimoine, la perception d’un risque accru non maîtrisé par les investisseurs particuliers sur les actifs financiers côtés, les incite aujourd’hui à rechercher des investissements au sein de PME non cotées permettant de diversifier leur allocation. Ce type d’investissement permet de donner du sens au patrimoine qu’ils ont constitué en s’informant sur le projet entrepreneurial dont ils sont partie-prenante et d’augmenter le rendement global de leur patrimoine ».


Créé en 2013, Happy Capital est une plateforme de financement participatif qui met en relation des entrepreneurs de PME/PMI/ETI avec plus de 15 000 investisseurs potentiels. Premier site d’Equity Crowdfunding pour les entreprises, Happy Capital est aussi une plateforme engagée : elle participe aux projets sélectionnés en investissant jusqu’à 50 % de sa rémunération en actions. L’équipe est basée à Bordeaux, Place de la Bourse, haut lieu du développement de l’économie régionale www.happy-capital.com
 


Retour