Nos engagements responsables
Bibliothèque des Actualités

AU COEUR DU GREEN BUSINESS

Combrand (79) – 24 mars 2017

La CEAPC participe au financement et à l’entrée au capital d’une importante unité de méthanisation sur son territoire : GazTeam. Cet engagement réaffirmé auprès des acteurs de la croissance verte s’inscrit pleinement dans la démarche de responsabilité sociale et environnementale de la Caisse régionale.

Vers un modèle de croissance durable
Consciente des nouveaux enjeux liés à la transition énergétique, la CEAPC a développé une véritable expertise en matière de « financements verts ». Pour la Caisse régionale, il s’agit d’anticiper les grandes mutations économiques, corrélées à l’augmentation du prix de l’énergie, à la raréfaction des ressources ou encore à la hausse de la fiscalité environnementale. Loin d’être un frein, cette « révolution verte » crée, au contraire, de nouveaux écosystèmes avec une forte demande d’accompagnement financier. 

Financer l’énergie verte
À l’échelle des entreprises, les défis de la transition énergétique constituent un formidable gisement d’innovations, et donc de développement. Bien évidemment, la question du financement reste cruciale pour soutenir les initiatives et favoriser le développement de ces éco-filières.
Banques d’innovation, la CEAPC et le Groupe BPCE financent tous types de projets à l’échelle locale, nationale voire internationale : production d’énergies renouvelables, construction et efficacité énergétique, recyclage et valorisation de ressources, agriculture durable, transport durable …

À titre d’exemples, elle a notamment contribué en 2016 au financement de Tonneins Toitures Terrasses Photovoltaïques, filiale du groupe FONROCHE, et d’une centrale photovoltaïque de SERGIES à Ruffec.

Passer d’une « logique d’énergie fossile » à une « volonté d’énergie renouvelable » est aussi au cœur du protocole d’accord signé en 2014 par la CEAPC avec la Région Aquitaine et la Banque Européenne d’Investissement (BEI).

GazTeam mise sur la méthanisation
Aujourd’hui, la CEAPC finance GazTeam Energie, une société qui porte la création d‘une unité de méthanisation située à Combrand dans le département des Deux-Sèvres. Elle participe également, mais indirectement, au capital de la société via l’intervention du nouveau fonds régional TERRA ENERGIES, dont la Caisse d’Epargne Aquitaine Poitou-Charentes et la Caisse d’Epargne d’Auvergne et du Limousin détiennent 3,6 % du capital (*voir encadré).

GazTeam Energie est l’un des tous premiers projets accompagnés par le fonds TERRA ENERGIES. GazTeam Energie regroupe 18 exploitations agricoles partenaires, représentant 34 éleveurs de bovins et une union de coopératives, Fertil’Eveil, destinée à recycler les déchets des exploitations.

L’installation d’une unité de méthanisation au cœur de ces exploitations prend donc tout son sens, permettant de transformer les déchets organiques en énergie. La méthanisation consiste en effet à obtenir du biogaz (méthane) à partir de la fermentation de matières organiques privées d’oxygène et de le transformer en électricité, en chaleur, en biocarburant ou de l’injecter directement dans le réseau de gaz naturel.
Le site occupera 2 hectares, bénéficiant d’une technique développée par Vinci Environnement. Il produira 2,7 millions de m3/an de méthane qui seront injectés directement dans le réseau GRT, ce qui équivaut à 30 GWh/an (soit la production annuelle de 6 à 7 éoliennes terrestres).

C’est donc pour finaliser ce projet que Gazteam Energie a bénéficié du soutien financier et opérationnel de Cap Vert Energie, producteur indépendant d’énergies renouvelables et du fonds régional d’investissement Nouvelle-Aquitaine TERRA ENERGIES, tous deux entrés au capital en décembre 2016.

TERRA ENERGIES
Le fonds TERRA ENERGIES a vocation à investir dans des projets d’énergie renouvelable, toutes filières confondues : méthanisation, éolien, biomasse, photovoltaïque, hydroélectricité, géothermie, énergies marines et stockage d’énergie. 
Ce fonds régional a la particularité de s’être constitué en partenariat avec des acteurs industriels et financiers régionaux de la Nouvelle Aquitaine, mais en même temps d’offrir aux territoires et aux citoyens la possibilité de s’engager dans ses projets via des financements participatifs, encourageant ainsi leur portée et leur ancrage territorial et favorisant l’acceptabilité locale des initiatives soutenues. 



Retour