Finance

Astuces pour obtenir un financement pour un projet immobilier

financement projet immobilier

La réalisation ou non de l’achat de sa maison de rêve dépend de l’accord de financement de la banque. Nombreuses personnes passent de banque en banque afin de trouver celle qui accepte de lui octroyer des fonds. Avec les quelques astuces ci-dessous, on vous aide à obtenir le financement de votre projet immobilier.

Disposer d’un apport personnel plus conséquent

Il reste encore quelques banques qui acceptent de valider un crédit immobilier avec zéro apport personnel. Cependant, ces établissements adorent les acquéreurs qui se présentent avec des fonds propres.

Utiliser son économie

Pas besoin d’apporter l’intégralité du prix du bien, 10 % de la totalité suffisent afin d’inciter les banquiers à se montrer plus ouverts. Ces sommes proviennent généralement d’une épargne ou d’une assurance vie. En effet, la préparation d’un projet immobilier s’effectue sur plusieurs années. Et oui, les acquéreurs peuvent utiliser la capitale de son assurance vie pour financer l’achat d’une propriété. Le principe est que la banque accorde plus de confiance aux personnes qui ont réussi à mettre de l’argent de côté sur une certaine durée.

Utiliser le produit de son investissement

On a la possibilité de réunir assez d’argent plus rapidement grâce à l’investissement immobilier. On peut commencer la réalisation de son projet de devenir propriétaire par la « pierre papier ». Avec les meilleures plateformes, voir ce site, le taux de rendement est plus élevé. De plus, le premier pas ne nécessite pas un grand budget. Les revenus supplémentaires vont servir à mettre sur la table un apport personnel plus conséquent. Bref, on passe d’une étape à une autre de manière à atteindre son but : obtenir sa propre résidence (principale, secondaire, locative).

Apporter de la garantie

Pour obtenir un financement, l’emprunteur va devoir rassurer la banque sur sa capacité à rembourser les sommes empruntés jusqu’au dernier centime.

Les garanties d’emprunt immobilier

En premier lieu, l’emprunteur a la possibilité de s’engager à remettre le bien à la banque en cas de défaut de restitution. Voisin de l’hypothèque, le privilège de prêteur de deniers garantit l’établissement financier d’être payé en premier s’il y a vente pour défaillance du débiteur. Ce sont tous des actes notariés qui doivent être enregistrés à la conservation des hypothèques. Enfin, le bénéficiaire peut aussi déposer une caution d’organisme spécialisé ou d’un proche. En présence de difficulté à rembourser, la personne désignée (morale ou physique) assure le paiement.

Les assurances emprunteur

Les assurances emprunteur servent à couvrir les risques de décès, de perte d’emploi, d’incapacité ou d’invalidité. En fait, aucune banque n’accepte d’accorder un financement sans la souscription à ces sûretés. Le débiteur n’est pas forcé de se tourner vers l’établissement prêteur ou un autre proposé par lui. L’acquéreur peut choisir l’entreprise qui lui convient pourvu qu’il soit inscrit au registre des intermédiaires d’assurance. Le but consiste à avoir un garant qui se charge du remboursement du moment où les risques se présentent.

En guise de conclusion, pour obtenir le financement de l’achat d’une propriété, l’intéressé doit composer un dossier solide. Recourir à un courtier immobilier est aussi un atout. Le professionnel a toutes les capacités nécessaires pour vous aider à monter les documents clés, à trouver la banque pertinente et à négocier.

Leave a Comment